Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Investment Institute
Macro hebdo

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers : Intervention de la BoE suite à la chute record de la livre sterling ; Inflation record dans la zone euro

  • 03 octobre 2022 (3 minutes)

Que faut-il savoir ?

La Banque d'Angleterre (BoE) a indiqué son intention d'acheter des emprunts d'État britanniques (Gilts) afin de faire face à la réaction spectaculaire du marché aux annonces budgétaires du Chancelier Kwasi Kwarteng. Suite à ses propositions de réductions d'impôts non financées, la livre sterling a en effet plongé pour atteindre un niveau plancher record face au dollar US avant de se redresser, tandis que les attentes en matière de taux d'intérêt au Royaume-Uni ont fortement augmenté et que les rendements des Gilts à 30 ans ont atteint plus de 5 %, soit leur niveau le plus élevé depuis 2002. Les rendements sont repassés sous la barre des 4 % après l'intervention de la BoE, laquelle a annoncé qu'elle achèterait des Gilts à longue échéance « dans les proportions nécessaires, quelles qu'elles soient » et uniquement jusqu'au 14 octobre. Les plans massifs de réduction d'impôts du gouvernement britannique ont été vivement critiqués, y compris par le Fonds monétaire international. La croissance du PIB britannique au deuxième trimestre (T2) a été révisée à 0,2 % contre -0,1 % précédemment, et le déficit courant a été ramené à 5,5 % du PIB contre un chiffre révisé à la baisse de 7,2 % (contre 8,3 %) au T1.

Dans le monde

Dans la zone euro, le taux d'inflation en glissement annuel a atteint un niveau record de 10 % en septembre, un chiffre supérieur aux attentes et en hausse par rapport aux 9,1 % enregistrés en août. En Allemagne, l'inflation évolue à des niveaux inégalés depuis 70 ans et les attentes d'un relèvement significatif des taux par la Banque centrale européenne (BCE) ont augmenté. Dans ce contexte, l'indice du climat économique de la Commission européenne s'est replié plus fortement que prévu. Plus tôt dans la semaine, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a réaffirmé que la banque continuerait à relever ses taux d'intérêt et ce, malgré les attentes d'un « ralentissement significatif » de l'activité économique. Elle a également déclaré que les interventions budgétaires des États membres avaient été trop générales et insuffisamment ciblées sur les plus démunis.

Le chiffre à la une : 2,8 %

Selon la Banque mondiale, la croissance économique de la Chine devrait être inférieure cette année à celle de la région d’Asie orientale et du Pacifique pour la première fois depuis 1990. Invoquant les flambées de Covid-19 et les difficultés rencontrées par le secteur de l'immobilier, elle a réduit ses prévisions de croissance du PIB pour 2022 à 2,8 % contre 5 % prévus en avril, un chiffre en baisse par rapport aux 8,1 % annoncés pour 2021. Les données relatives à l'activité manufacturière chinoise sont mitigées : l'indice officiel des directeurs d'achat (PMI) est repassé en territoire positif à 50,1 en septembre, contre 49,4 en août, tandis que l'indice PMI Caixin du secteur privé a reculé à 48,1 contre 49,5 précédemment.

Le bon mot :

Agriculture climato-intelligente (ACI) : approche de l'agriculture intégrant des pratiques écologiques et adaptées au changement climatique afin de relever les défis que représentent la sécurité alimentaire, le développement et le changement climatique. L'ACI vise à transformer les systèmes agroalimentaires en améliorant la productivité, en minimisant les risques liés au climat et en réduisant les émissions sectorielles. Dans le cadre de ses efforts visant à rendre le secteur agricole du pays plus durable, le gouvernement américain a annoncé la semaine dernière le financement, à hauteur de 2,8 milliards USD, d'un programme pilote regroupant 70 projets destinés à encourager l'adoption de ces techniques agricoles.

À venir

La Banque du Japon publiera lundi son rapport de synthèse (ses prévisions économiques) à l'issue de sa réunion de septembre. Après avoir relevé son taux directeur de 50 points de base à 2,35 % en septembre, la Banque centrale d'Australie tiendra mardi sa réunion de politique monétaire d'octobre. Les indices PMI définitifs concernant les États-Unis, le Royaume-Uni et la zone euro pour le mois de septembre seront communiqués mercredi. Enfin, les indices PMI de l'Inde sont attendus jeudi et les derniers chiffres de l'emploi aux États-Unis vendredi.

Pour de plus amples analyses et points de vue, consultez l'Institut d'investissement d'AXA IM

Inscrivez-vous à la newsletter Deux minutes 

S'abonner
S’abonner à nos publications.

    Avertissement

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d'information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l'expression d'une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. 

    Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vont sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n'être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n'est pas tenu de les mettre à jour systématiquement. 

    Les destinataires de ce document s'engagent à ce que l'utilisation des informations figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société. 

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.