Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Investment Institute
Macro hebdo

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers : Hausse record des taux d'intérêt de la BCE ; retour du prix du pétrole à des niveaux antérieurs à la crise ukrainienne

  • 12 septembre 2022 (5 minutes)

Que faut-il retenir ?

Dans le cadre de ses efforts visant à contenir la hausse des prix, la Banque centrale européenne (BCE) a relevé ses taux directeurs de 75 points de base (pb), un chiffre record, et a indiqué que d'autres hausses étaient à venir. Le taux de dépôt est passé de 0 à 0,75 % et le principal taux de refinancement de 0,50 à 1,25 %. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a déclaré que cette décision unanime visait à « anticiper » une remontée des taux qui permettrait à la banque centrale de se rapprocher de son objectif d'inflation de 2 %. La BCE a également relevé ses prévisions en matière d'inflation et table désormais sur 5,5 % en 2023 contre 3,5 % précédemment, puis sur 2,3 % en 2024. Elle a en outre fortement revu à la baisse sa projection de croissance du PIB pour 2023, la ramenant à 0,9 % contre 2,1 % annoncés en juin.

État du monde

La croissance du secteur des services aux États-Unis a apporté de nouvelles preuves de la bonne santé de l'économie, contrairement à ce que laissaient supposer les deux trimestres précédents de croissance négative (qui constituaient une récession technique). L'indice des directeurs d'achat non manufacturiers de l'Institute for Supply Management (ISM), un indicateur de l'activité économique, est passé de 56,7 en juillet à 56,9 en août, ce qui traduit une augmentation des commandes et de l'emploi, ainsi qu'une atténuation des goulets d'étranglement dans les chaînes d'approvisionnement. Selon ISM, l'indice composite a progressé pour le 27e mois consécutif. De son côté, le dollar s'est raffermi face à plusieurs grandes devises la semaine dernière sous l'effet du renforcement des données économiques et de l'anticipation de nouvelles hausses des taux d'intérêt.

Le chiffre de la semaine : 90$

Le cours du baril de Brent est passé sous la barre des 90 dollars pour la première fois depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, conséquence de la faiblesse des données économiques en Chine, de l'anticipation de nouvelles hausses des taux d'intérêt et des risques de récession mondiale. Ce recul des prix du pétrole est intervenu malgré la décision de l'OPEP+ de réduire la production de 100 000 barils par jour. Parallèlement, les prix du gaz sont restés élevés, la Russie ayant fermé son principal gazoduc Nord Stream 1 vers l'Europe. Plusieurs pays ont déjà annoncé leur intention de soutenir les ménages et les entreprises face à la flambée des prix de l'énergie.

Eclairage

Taux de réserves obligatoires : Ratio de réserves de fonds propres minimales qu'une banque est légalement tenue de conserver par rapport à ses dépôts à vue. La Banque populaire de Chine (PBoC) a annoncé la semaine dernière une réduction de 8 à 6 % du taux de réserve obligatoire pour les dépôts en devises étrangères, une mesure considérée comme visant à ralentir la dépréciation du yuan après sa chute à son plus bas niveau depuis deux ans face au dollar. Cette décision fait suite à une réduction de 100 pb du taux de réserves de change obligatoires en mai, bien que la banque centrale chinoise ait relevé ce taux à deux reprises l'an passé afin de freiner l'appréciation rapide du yuan. Depuis, la monnaie a souffert des craintes concernant la demande intérieure et des fortes tensions entre les États-Unis et la Chine.

Prochaines échéances

Lundi seront publiés les chiffres de juillet concernant la croissance économique du Royaume-Uni, suivis mardi des derniers chiffres du chômage britannique et des chiffres de l'inflation aux États-Unis pour le mois d'août. Le Royaume-Uni communiquera son taux d'inflation mercredi, date à laquelle seront également annoncés les chiffres de la production industrielle dans la zone euro pour juillet suivi vendredi par la publication de l'estimation définitive de l'inflation dans la zone euro pour le mois d'août.

Inscrivez-vous à la newsletter Deux minutes 

S'abonner
S’abonner à nos publications.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.