Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Investment Institute
Macroéconomie

Deux minutes pour s'informer sur les marchés financiers : Rebond des actions et règles anti-greenwashing à la COP27

  • 14 novembre 2022 (3 minutes)

Que faut-il retenir ?

Les données concernant l'inflation américaine en octobre, qui révèlent une progression plus lente que prévu, ont été bien accueillies par les marchés. L'indice des prix à la consommation a augmenté de 7,7 % en glissement annuel, soit son plus bas niveau depuis janvier, et il a ralenti de manière inattendue une fois exclus les prix volatils du carburant et de l'énergie pour passer de 6,6 % à 6,3 %. Cette baisse suscite l'espoir qu'un sommet ait été franchi et que la Réserve fédérale soit en mesure de modérer encore davantage le rythme et l'ampleur des hausses de taux. En Chine, l'assouplissement des restrictions liées au Covid-19 a également contribué à doper les actions ; l'indice MSCI World a progressé de 2,4 % durant la semaine précédant la clôture de jeudi.1  Parallèlement, l'issue des élections américaines de mi-mandat est restée incertaine la semaine dernière. Finalement, la vague attendue de soutien au Parti républicain n'a pas eu lieu : le Sénat reste sous contrôle du parti démocrate et l'incertitude demeure quant à la majorité à la Chambre des représentants.

Etat du monde

La lutte contre le greenwashing figure parmi les engagements pris lors de la conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP27) la semaine dernière. Le groupe d'experts de haut niveau constitué par le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a réclamé un meilleur contrôle des engagements en faveur de l'objectif de zéro émission nette et une réduction draconienne des émissions de gaz à effet de serre avant 2030, plutôt que 2050. Un rapport distinct indique qu'environ 2 000 milliards de dollars seront nécessaires chaque année d'ici à 2030 pour aider les marchés émergents, autres que la Chine, à réaliser leur transition vers le « net zéro » et à faire face aux conséquences dévastatrices du changement climatique, domaine dans lequel les financements tant nationaux qu'extérieurs seront déterminants. La COP27 se poursuit cette semaine et s'achèvera vendredi.

Le chiffre de la semaine : 2,1%

Le taux d'inflation annuel chinois est tombé à 2,1 % en octobre, contre 2,8 % le mois précédent, un chiffre inférieur aux attentes du marché et qui constitue son plus bas niveau depuis mai. Le pays est confronté à une faible demande étrangère et intérieure, freinée par les restrictions draconiennes liées au Covid-19, parallèlement aux pressions mondiales sur les coûts. Ce chiffre s'est accompagné d'un repli de l'indice chinois des prix à la production, un indicateur des prix départ-usine, qui a cédé 1,3 % par rapport à l'année précédente, sa première baisse depuis décembre 2020. Parallèlement, les données relatives au commerce extérieur ont elles aussi fléchi, les importations et les exportations ayant reculé en octobre. 

Eclairage

Propension marginale à consommer : Part du revenu supplémentaire (provenant de la hausse des salaires, des réductions d'impôts ou autres) qui est dépensée plutôt qu'épargnée. Ce facteur détermine la manière dont les changements dans les mesures de relance budgétaire contribuent à stimuler l'économie, mais la question est complexe dans la mesure où les ménages réagissent souvent différemment selon le type de revenu. Les données publiées la semaine dernière montrent que les ventes au détail ont augmenté pour la première fois depuis quatre mois en septembre dans la zone euro, progressant de 0,4 % par rapport au mois d'août, sous l'effet de la croissance des achats par correspondance et sur Internet.

Prochaines échéances

Aujourd'hui lundi seront publiés les chiffres de l'inflation en Inde pour le mois d'octobre, suivis mardi de la deuxième estimation du PIB de la zone euro au troisième trimestre (T3). Le même jour, le Japon communiquera une estimation préliminaire de sa propre croissance économique au T3. Les chiffres de l'inflation au Canada et au Royaume-Uni seront annoncés aux marchés mercredi, et le chancelier britannique Jeremy Hunt présentera jeudi son budget d'automne. Les derniers chiffres de l'inflation japonaise sont quant à eux attendus vendredi.

  • RW4gZXVyby4gU291cmNlIDogRmFjdHNldCwgYXUgMTAvMTEvMjAyMg==

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.