Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Investment Institute
Macroéconomie

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers : Les taux de la Fed et de la Banque d'Angleterre remontent à leur plus haut niveau depuis 2008 ; le Japon intervient sur le marché des changes

  • 26 septembre 2022 (3 minutes)

Que faut-il retenir ?

Dans le cadre de leurs efforts de lutte contre l'inflation, la Réserve fédérale américaine et la Banque d'Angleterre ont relevé leurs taux d'intérêt à leurs plus hauts niveaux depuis la crise financière de 2008. La troisième hausse consécutive de 75 points de base (pb) de la Fed a propulsé les taux à 3 %-3,25 % faisant chuter les marchés. Le graphique de l'évolution des taux anticipée par les membres de la Fed, dit « dot plot », laisse présager de futures hausses, avec une prévision médiane de 4,4 % d'ici fin 2022, contre 3,4 % en juin et un taux de 4,6 % l'an prochain. La Fed a abaissé ses prévisions de croissance du PIB pour 2022 à 0,2 %, contre 1,7 % en juin. De son côté, la Banque d'Angleterre a relevé ses taux de 50 pb pour les porter à 2,25 %, ce qui constitue sa septième hausse consécutive. Elle anticipe une contraction de l'économie de 0,1 % au troisième trimestre (T3), ce qui ferait entrer le Royaume-Uni en récession technique.

État du monde

Le Japon est intervenu sur les marchés des changes pour la première fois depuis 1998, avec des achats de yens pour tenter d'enrayer une forte baisse de la monnaie. Au début du mois, le yen avait en effet plongé à son plus bas niveau en 24 ans face au dollar US. Masato Kanda, vice-ministre des Finances en charge des Affaires internationales, a qualifié cette décision de « mesure décisive ». Le yen a progressé d'environ 2 % face au dollar à mesure que les informations sont parvenues aux marchés. Ce choix a été fait après la décision de la Banque du Japon de ne pas emboîter le pas des autres banques centrales et de maintenir des taux d'intérêt extrêmement bas (-0,1 %). Elle a également confirmé sa volonté de laisser les taux aux « niveaux actuels ou à des niveaux inférieurs ».

Le chiffre de la semaine

93$

Les prix du pétrole ont été volatils cette semaine sous l'effet d'un flux d'actualités contrastées. Le cours du baril de Brent a culminé à 93 dollars mercredi, après l'annonce par la Russie d'un projet de mobilisation partielle susceptible de porter à 300 000 le nombre de soldats supplémentaires sur le terrain en Ukraine. Cette dynamique a été renforcée par l'anticipation d'une hausse de la demande chinoise de pétrole brut, les taux de fret vers la Chine concernant le brut en provenance des États-Unis et du Moyen-Orient ayant atteint leur plus haut niveau depuis deux ans. Le relèvement des taux de la Fed a toutefois contribué à modérer cette progression, et les préoccupations concernant la demande de carburant aux États-Unis ont fait reculer le cours à près de 89 dollars. Le Brent s'échangeait autour de 90 dollars le baril vendredi matin, sans grand changement depuis le début de la semaine.

Éclairage

Euro numérique 

Projet de création d'une forme électronique de l'euro, lancé par la Banque centrale européenne (BCE) et diverses banques centrales nationales pour contribuer à la numérisation de l'économie européenne. L'euro numérique devrait être conçu comme une forme de paiement stable et sans risque, avec pour objectif d'améliorer l'accessibilité. Le projet n'en est encore qu'au stade embryonnaire où l'on teste l'impact potentiel qu'il pourrait avoir sur la législation et le secteur financier. La BCE a retenu cinq entreprises pour participer à la réalisation de prototypes en vue de déterminer les interfaces utilisateur finales. Les résultats de ces travaux seront communiqués début 2023.

Prochaines échéances

L'indice IFO du climat des affaires de septembre en Allemagne sera publié ce lundi, suivi mardi d'une série de données concernant les ventes de logements et les prix de l'immobilier aux États-Unis. La Banque du Japon publiera mercredi le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire. Les chiffres définitifs de la croissance du PIB américain au T2 sont attendus jeudi, de même qu'une série d'indicateurs concernant la zone euro, dont les derniers indices de confiance des ménages, du climat industriel et du climat économique. Enfin, les chiffres actualisés de l'inflation et du chômage dans la zone euro seront annoncés vendredi, date à laquelle la Reserve Bank of India se réunira pour fixer ses taux d'intérêt.

Pour découvrir nos analyses et points de vue, consultez l'Institut d'investissement d'AXA IM.

    Avertissement

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d'information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l'expression d'une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. 

    Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vont sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n'être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n'est pas tenu de les mettre à jour systématiquement. 

    Les destinataires de ce document s'engagent à ce que l'utilisation des informations figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société. 

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.