• AXA IM
  • Analyses
  • Inflation et crise en Ukraine : Pourquoi privilégier les maturités courtes et la gestion active ?

Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Inflation et crise en Ukraine : Pourquoi privilégier les maturités courtes et la gestion active ?

  • 23 mars 2022 (5 minutes)

Le conflit continuera de faire monter les prix

Le conflit en Ukraine a fait monter les prix de l'énergie en flèche. Les matières premières continuent leur ascension, mais tout ne se résume pas au secteur de l'énergie, de l'agriculture, des matières premières agricoles et de l'industrie. Nous pensons qu’une nouvelle hausse de l'inflation et une baisse de la croissance économique est un scénario tout à fait plausible. Dans cette hypothèse, les obligations indexées sur l'inflation à duration courte, plus corrélées à l'inflation et moins aux taux, peuvent aider à prémunir les portefeuilles de l'érosion du capital ainsi que du risque de taux d'intérêt.

Nous nous attendons à ce que la hausse des prix de l'énergie continue d’alimenter l'inflation à la hausse. Pour 2022, le consensus se situe sur une inflation autour de 5 % à la mi-année aux Etats-Unis et un peu plus de 4 % en Europe. Pour autant, si cette pression inflationniste a un effet négatif sur la croissance, nous n’identifions pas de risque de stagflation pour le moment, un phénomène cauchemardesque sur les marchés qui se matérialiserait par un taux de chômage élevé, mais ce n’est pas le cas aujourd’hui, ni en Europe ni aux Etats-Unis.

L'inflation, comme le montre le graphique, est à son plus haut niveau depuis les années 1980. Après plus de dix ans d'inflation faible et stable, la hausse des prix à la consommation en 2021 a surpris de nombreux investisseurs.

Graphique. Niveaux d’inflation en zone euro, Etats-Unis et Royaume-Uni
Source : Refinitiv Datastream, 2 mars 2022

Quelle est l'exposition des pays européens au gaz russe ?

La carte ci-dessous montre la dépendance des pays européens au gaz naturel en 2020 : il ne s'agit pas d'une situation hétérogène. Certains pays, comme la Finlande, l'Allemagne, l'Italie, dépendent davantage des importations de gaz de Russie et sont donc plus exposés au scenario d'une baisse des importations.

Les importations de Gaz de la Russie en Europe
Source : AXA IM, Bloomberg, Eurostat, Statista

De plus, les sanctions contre la Russie peuvent se transformer en boomerang pour certains pays européens (comme l'Italie) plus que d'autres, qui n'en ressentiraient pas l'impact.

Garder la tête froide dans une situation indécise

L'incertitude a dominé les marchés ces derniers jours. Comment va évoluer le conflit entre la Russie et l'Ukraine ? Quelles en seront les conséquences et quel en sera l'impact sur les portefeuilles ? Telles sont les questions que se posent aujourd'hui les investisseurs. Dans ce contexte, il est difficile de prendre des décisions rationnelles. Cependant, il est essentiel d'éviter la panique et d'attendre de voir comment la situation évolue.

Les obligations indexées à l’inflation offre une source attractive d’indexation à l’évolution des prix, quels sont les risques ?

L'incertitude demeure quant aux perspectives des taux d'intérêt à court terme, dans la mesure où les banques centrales répondraient à une hausse de l’inflation. Nous pensons qu’une indexation forte qui provient d’une inflation historiquement élevée permettrait d’amortir l’effet négatif des hausses de taux. Le principal risque à nos yeux serait donc un ralentissement de l’indexation à l’inflation qui pourrait par exemple être provoqué par une chute des prix de l’énergie par exemple.

Trois raisons d'investir dans les obligations indexées à l’inflation de maturité courte…

  1. La hausse de l'inflation est le socle du rendement. La stratégie globale dédiée à ce segment de marché s’est particulièrement bien comportée sur les derniers mois, au regard de la hausse de l’inflation, notamment.

  2. Elles constituent une alternative aux liquidités. En effet, investir dans les emprunts d'État des pays développés peut permettre d’éviter que l’inflation ne vienne déprécier la valeur réelle du capital ou du pouvoir d’achat.

  3. La liquidité. Chaque année, environ 20 % des obligations arrivent à échéance, ce qui génère des sources de liquidité pouvant être réinvesties à tout moment de manière opportuniste, dans une phase de hausse des taux, par exemple.

… avec une approche active, pour aller chercher l’indexation à l’inflation là où elle est la plus forte

La gestion active nous permet de nous diversifier bien davantage que ne le peuvent des ETF essentiellement composés de TIPS, d’autant qu’il n’existe à notre connaissance pas d’ETF sur les durations courtes. Nous le voyons, les obligations indexées sur l'inflation mondiales surperforment toutes les stratégies obligataires indexées sur l'inflation "locale". Aussi, pour la première fois depuis une décennie, il existe des risques haussiers sur l'inflation européenne. Une approche globale, active et diversifiée nous permet de nous exposer aux zones géographiques où l'inflation est en hausse, un choix qui se révèle favorable et génère de l’alpha dans cet environnement chahuté.

Obligations

Inflation

Découvrez les obligations indexées à l'inflation

En savoir plus

Articles et vidéos

Gestion Obligataire

Point trimestriel sur l’inflation : toujours la hausse !

  • Par Jonathan Baltora
  • 18 février 2022 (5 minutes)
Gestion Obligataire

Quelle stratégie d’inflation faut-il privilégier dans le contexte actuel ?

  • Par Jonathan Baltora
  • 18 novembre 2021 (5 minutes)
Gestion Obligataire

Inflation : un phénomène certes temporaire, mais plus persistant que prévu

  • Par Jonathan Baltora
  • 13 octobre 2021 (3 minutes)

    Avertissement

    Investir sur les marchés financiers implique un risque de perte en capital.

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.

    Etes-vous un investisseur professionnel?

    Je confirme par la présente que je suis un investisseur professionnel au sens de la législation applicable et que je ne suis pas un ressortissant des États-Unis.
    Je comprends que tous les fonds ne sont pas adaptés à tous les types de clients et qu’ils ne sont pas disponibles dans tous les pays. Je comprends que les informations fournies le sont uniquement à titre informatif et qu’elles ne constituent pas une sollicitation ou un conseil en matière de placement.
    Je confirme que je dispose des connaissances, de l’expérience et des compétences nécessaires en matière de placement, et que je comprends les risques associés aux produits d’investissement, au sens des règles applicables dans ma juridiction.