Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Ce que veulent dire les derniers chiffres d'inflation aux États-Unis

  • 20 octobre 2022 (5 minutes)

  • L'indice des prix à la consommation (IPC) américain a dépassé les attentes du marché en septembre
  • L'inflation était inférieure à celle d'août et suggère un ralentissement de la dynamique
  • Nous commençons à voir de la valeur sur les obligations indexées sur l'inflation de toutes maturités

L'IPC américain est ressorti supérieur aux attentes en septembre, mais à 8,2 %, il reste inférieur au mois d'août. Ce chiffre supérieur aux attentes s'explique par les surprises positives sur le front des prix des services, en particulier du logement qui a représenté 40 % de la hausse de l'inflation sous-jacente.

L'inflation des services est plus étroitement liée à l'activité domestique et le logement n'a pas été le seul à afficher de bons chiffres d'inflation : les soins médicaux et les services de transport ont également progressé sur le mois. Parmi les autres contributions positives, les prix de l'énergie se sont inscrits en baisse malgré la vigueur des prix alimentaires. Ce chiffre est de bon augure, l'inflation des biens étant ressortie à 0 % sur le mois, ce qui laisse penser que l'inflation liée au Covid est en passe de disparaître.

Les chiffres de septembre de l'IPC américain confirment notre scénario selon lequel l'inflation restera stable, même si elle devrait continuer de décélérer dans les prochains mois. Si l'on considère l'inflation sous-jacente annualisée à 3 mois, les mesures tendent à confirmer que la dynamique d'inflation ralentit (la ligne bleue correspond à l'inflation sous-jacente, la ligne verte correspond à l'inflation sous-jacente moins protégée - toutes deux sont annualisées à 3 mois).

AXA IM, Bloomberg, 13/10/22

À l'avenir, plusieurs indicateurs avancés laissent penser que les pressions inflationnistes devraient commencer à se réduire, mais certains facteurs de risque persistent :

  • Les prix des biens devraient ralentir comme l'indique la diminution des pressions sur les chaînes d'approvisionnement mondiales, qui ont chuté en septembre, ce qui en fait le cinquième mois consécutif d'assouplissement.
  • Les prix des services devraient rester élevés en raison de la méthode de calcul de l'IPC qui présente de nombreux décalages. Le logement, principal contributeur au cœur de portefeuille, est calculé avec un décalage significatif, tout comme l'inflation des soins médicaux. Celles-ci pourraient donc bientôt peser sur l'IPC global.
  • Les prix des matières premières restent un risque haussier en particulier avec la récente baisse de la production de pétrole de l'OPEP.

Dans l'ensemble, nos perspectives de ralentissement de l'inflation restent inchangées. Nous pensons que les taux réels sont proches de leur point haut, dans la mesure où l'inflation semble avoir dépassé son pic aux États-Unis et où la Réserve fédérale devrait être en mesure de durcir sa position au cours des prochains mois.

Nous estimons que les taux réels ont atteint un niveau de fin de cycle et que les points morts d'inflation sont cohérents avec l'objectif d'inflation de la Fed. Les obligations indexées sur l'inflation de maturités plus longues devraient constituer un investissement solide en fin de cycle économique, dans la mesure où l'inflation est élevée et l'indexation sur l'inflation est donc bonne. Elles sont plus volatiles que celles à duration courte, mais pour les investisseurs capables de tolérer cette volatilité, le moment est peut-être stratégiquement propice pour envisager des maturités plus longues en vue de chercher à tirer parti de cette projection de fin de cycle.

Inscrivez-vous à la lettre mensuelle gestion obligataire ?

S'abonner
S’abonner à nos publications.

Articles et vidéos

Gestion Obligataire

Gestion obligataire non contrainte : retour sur les grands thèmes d’une année hors du commun

  • Par Nick Hayes
  • 08 décembre 2022 (5 minutes)
Gestion Obligataire

US High Yield Short Duration : quelle est la situation actuelle ?

  • Par Peter Vecchio
  • 24 novembre 2022 (3 minutes)
Gestion Obligataire

Une bonne surprise pour l'inflation américaine

  • Par Jonathan Baltora
  • 16 novembre 2022 (3 minutes)

    Avertissement

    Investir sur les marchés comporte un risque de perte en capital.

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.

    Etes-vous un investisseur professionnel?

    Je confirme par la présente que je suis un investisseur professionnel au sens de la législation applicable et que je ne suis pas un ressortissant des États-Unis.
    Je comprends que tous les fonds ne sont pas adaptés à tous les types de clients et qu’ils ne sont pas disponibles dans tous les pays. Je comprends que les informations fournies le sont uniquement à titre informatif et qu’elles ne constituent pas une sollicitation ou un conseil en matière de placement.
    Je confirme que je dispose des connaissances, de l’expérience et des compétences nécessaires en matière de placement, et que je comprends les risques associés aux produits d’investissement, au sens des règles applicables dans ma juridiction.