Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Investment Institute
Macroéconomie

Deux minutes pour s'informer sur les marchés financiers : Les pays du G20 souhaitent calibrer le rythme des hausses de taux ; contraction inattendue du PIB japonais

  • 21 novembre 2022 (3 minutes)

Que faut-il retenir ?


La semaine dernière, les dirigeants du G20 ont convenu de « calibrer le rythme » de resserrement monétaire des banques centrales des principales économies mondiales afin de limiter les retombées et d'éviter une volatilité excessive des devises. Dans la déclaration publiée à l'occasion du sommet de novembre, les dirigeants se sont engagés à ce que les futures hausses des taux d'intérêt soient « déterminées en fonction des données et clairement communiquées » afin de contribuer à stabiliser les prix et à préserver la reprise économique mondiale. Parallèlement, le Fonds monétaire international a dressé un tableau encore plus sombre que celui annoncé le mois dernier, citant divers vents contraires qui continuent de freiner l'activité économique mondiale, dont l'inflation, la faiblesse de la croissance chinoise et la crise persistante en Ukraine. 


État du monde


L'économie japonaise s'est contractée de manière inattendue au troisième trimestre (T3). Le PIB a reculé de 1,2 % en rythme annualisé, un chiffre en deçà des attentes du marché et en forte baisse par rapport au taux de croissance révisé de 4,6 % affiché au T2. Cette première contraction de l'économie du pays depuis un an s'explique par la faiblesse du yen, la hausse des coûts d'importation et le ralentissement de l'économie mondiale. Sous l'effet de pressions similaires, l'inflation sous-jacente a atteint 3,6 % en rythme annuel en octobre, contre 3 % le mois précédent, son niveau le plus élevé depuis 1982. Au Royaume-Uni, des données distinctes montrent que l'inflation annuelle a atteint son plus haut niveau depuis 41 ans en octobre, passant de 10,1 % en septembre à 11,1 % sur fond de hausse des prix des produits alimentaires, de l'énergie et des carburants. Dans la zone euro, l'inflation a été légèrement révisée à la baisse, à 10,6 % contre une estimation initiale de 10,7 %, ce qui reste néanmoins un niveau record.

 

Le chiffre de la semaine

8 milliards


L'allongement de la durée de vie résultant des progrès en matière de santé et de nutrition a propulsé la population mondiale à plus de huit milliards d'habitants la semaine dernière. Selon les Nations unies, le rythme de croissance de la population ralentit progressivement, mais le chiffre de neuf milliards d'habitants devrait être atteint vers 2037 et celui de dix milliards vers 2058. Ce rapport a été publié alors que la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP27), qui se tient en Égypte, entrait dans sa deuxième semaine et visait à surmonter les points de friction concernant le financement des pays en développement, les modalités d'abandon progressif des combustibles fossiles et la manière de suivre les progrès accomplis par les différents pays dans la réalisation de leurs objectifs climatiques.

 

Éclairage

L'imbécile sous la douche 

Métaphore attribuée à l'économiste américain Milton Friedman illustrant la manière dont les banques centrales doivent envisager la relance de l'économie. Selon cette théorie, la relance doit être lente et les responsables politiques doivent attendre que les effets de leurs mesures se répercutent sur l'économie plutôt que de poursuivre leur action avant que les résultats ne soient clairs. Faute de quoi, ils risquent de se comporter comme un « imbécile sous la douche » qui tourne trop vite le thermostat, faisant passer la température de trop froide à beaucoup trop chaude.  

 

Prochaines échéances


Les indices préliminaires des directeurs d'achat (PMI) dominent une grande partie de l'actualité de la semaine, les chiffres concernant les États-Unis, la zone euro et le Royaume-Uni étant communiqués mercredi. Mercredi sera également publié le procès-verbal de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed. Les PMI japonais calculés par Jibun Bank sont attendus jeudi. L'estimation définitive du taux de croissance de l'économie allemande au T3 sera quant à elle annoncée vendredi.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.