Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Perspectives 2023 : la revanche du marché obligataire ?

  • 20 décembre 2022 (7 minutes)

Sur les marchés obligataires mondiaux, on se souviendra de 2022 comme on se souvient de 1994 : une année marquée par un réajustement massif et inattendu des taux d’intérêt. Ce sont notamment les pressions inflationnistes alimentées par des conflits géopolitiques et des déséquilibres entre l’offre et la demande qui ont conduit les banques centrales à resserrer brutalement leur politique monétaire et à remonter les taux directeurs. Le rythme de la hausse des taux a été d’une telle magnitude, jamais observée dans l’histoire des marchés financiers, que toutes les classes d’actifs ont été impactées. Nous avons notamment observé en septembre un véritable krach obligataire au Royaume-Uni et une volatilité extrêmement élevée.

Face à ce contexte de marché et une année particulièrement difficile, nous pensons que les perspectives commencent à s’éclaircir pour 2023. D’abord parce que le niveau absolu des taux de rendements est au plus haut, ce qui ajoute à l’attractivité du marché obligataire. Ensuite du fait que le cycle haussier des banques centrales semble être, pour sa plus grande partie, derrière nous. Et enfin, parce que le rebond des performances observées en fin d’année 2022 contribue à redonner la confiance aux investisseurs.

Des stratégies de crédit « Investment Grade » à privilégier

Le marché du crédit semble attractif, avec notamment la dette liquide de bonne qualité (Investment Grade) dont le couple rendement-risque s’est nettement amélioré l’année dernière. En effet, les taux de rendement sont de l’ordre de 4 % en zone Euro(1) et de 5,5 % aux Etats-Unis(1) alors que le risque de duration moyen a diminué sur ces marchés. En termes de préférences sectorielles, nous privilégions les secteurs de l’immobilier notamment la logistique et le résidentiel, les banques dont les revenus sont en hausse grâce à la remontée des taux en Europe et l’amélioration des bilans et des ratios de solvabilité, ainsi que l’assurance via la dette subordonnée.

Le point d’attention devra porter sur la qualité de crédit des émetteurs afin d’éviter les risques de défaut. Alors que les taux de défaut, qui étaient proches de zéro, se rapprochent des moyennes historiques, nous pourrions entrer dans une période marquée par une plus grande dispersion des notations de crédits entre les émetteurs. Une approche active de sélection s’impose afin d’exploiter les opportunités les plus intéressantes sur les émetteurs présentant des fondamentaux robustes.

Sur l’équilibre offre / demande, nous estimons le volume d’émissions stable en 2023 autour de 450 milliards d’euros sur le marché Investment Grade contre 475 milliards d’euros en 2022(2).

Côté géographies, nous privilégions d’ores et déjà la dette libellée en Euro, ainsi que la dette Investment Grade américaine – même si le coût de couverture du risque de change est élevé – et nous sommes de plus en plus positifs sur les marchés émergents, qui devraient offrir des points d’entrée intéressants l’an prochain.

L’heure du haut rendement ?

Face à un afflux massif de liquidité et un coût de la dette peu chère avec le soutien des banques centrales, le marché du crédit à haut rendement présente de bonnes caractéristiques. Les taux de rendement affichés sont de l’ordre de 7 % en zone Euro2   et 9 % aux Etats-Unis1 .

Certes, les défauts des entreprises augmenteront en 2023, mais nous ne craignons pas une grande vague de faillite liée aux conditions de refinancement. Du côté de l’équilibre offre / demande, nous estimons le volume d’émissions en baisse en 2023 après une année 2022 déjà bien difficile sur le marché primaire, ce qui nous conforte à penser que les besoins de refinancement ne sont pas immédiats.

Notre plus grande préoccupation sur ce marché est le risque de récession qui pourrait se faire ressentir dans un environnement marqué par des politiques monétaires et fiscales limitées alors que le risque d’inflation reste présent.

Un marché résilient côté obligations vertes

La résilience du marché des obligations vertes a été très importante cette année, malgré un environnement volatile. Le marché est resté dynamique et a offert des opportunités d’investissement intéressantes. Le volume d’émissions a été remarquable au regard des marchés, avec près de 400 milliards de dollars d’émissions cette année(2). Plus de 90 nouveaux émetteurs2 ont émis des obligations vertes, issus du secteur de l’immobilier et de l’automobile, mais aussi des souverains avec le Canada et l’Autriche, ce qui confirme l’intérêt des émetteurs et des investisseurs pour cette classe d’actifs.

Avec une taille de plus de 1 000 milliards de dollars2 le marché des obligations vertes a confirmé son expansion cette année, malgré une performance négative en ligne avec le contexte de marché.

Enfin, avec une intensité carbone des projets financés par les obligations vertes deux fois moindre que celle de ces émetteurs3 , les obligations vertes devraient continuer de séduire de nouveaux investisseurs en 2023.

  • SW5kaWNlcyBjcmVkaXQgSUNFIEJvZkEsIG5vdmVtYnJlIDIwMjI=
  • SW5kaWNlcyBjcmVkaXQgSUNFIEJvZkEsIG5vdmVtYnJlIDIwMjI=
  • SW5kaWNlcyBjcmVkaXQgSUNFIEJvZkEsIG5vdmVtYnJlIDIwMjI=
  • SW5kaWNlcyBjcmVkaXQgSUNFIEJvZkEsIG5vdmVtYnJlIDIwMjI=
  • UyZhbXA7UCBUcnVjb3N0LCBub3ZlbWJyZSAyMDIy
NOS STRATÉGIES

Obligations

Avec pour objectif d’aider les investisseurs à construire des portefeuilles diversifiés et pouvant mieux résister aux chocs économique et de marché.

En savoir plus

Inscrivez-vous à la lettre mensuelle gestion obligataire ?

S'abonner
S’abonner à nos publications.

Articles et vidéos

En direct de la gestion

Gestion crédit euro : bilan et perspectives AXA IM sur la classe d’actifs, après le bon début d'année

  • Par AXA IM Investment Institute
  • 06 février 2023 (5 minutes)
En direct de la gestion

Gestion obligataire : vues trimestrielles

  • Par Marion Le Morhedec
  • 01 février 2023 (7 minutes)
En direct de la gestion

Le haut rendement peut-il se substituer aux actions dans ce contexte de faible croissance ?

  • Par AXA Investment Managers
  • 30 janvier 2023 (7 minutes)

    Avertissement

    Investir sur les marchés financiers implique un risque de perte en capital.

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.