Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Investment Institute
Développement durable

Biodiversité. Mieux vaut se focaliser sur les solutions, et pas seulement les problèmes.

  • 22 mai 2023 (5 minutes)

  • Les investisseurs soucieux de contribuer à la préservation de la biodiversité peuvent allouer leurs capitaux vers des entreprises qui apportent des solutions
  • Une multitude de technologies innovantes sont développées dans différents secteurs en vue d'aider les entreprises à réduire leur impact sur l'environnement, et notamment sur la biodiversité
  • Nous identifions des opportunités dans plusieurs secteurs, dont l'agriculture, le traitement de l'eau et les matériaux durables

Selon le Forum économique mondial, plus de la moitié de la valeur de l'économie mondiale, soit quelque 44 000 milliards USD, est potentiellement menacée, à un degré ou un autre, par la destruction de la nature.1 Or, la valeur des investissements actuels destinés à la protection de la biodiversité sur Terre est nettement insuffisante.

Environ 133 milliards USD sont investis chaque année dans des solutions fondées sur la nature, dont 18 milliards USD proviennent du secteur privé, mais selon les Nations unies, il faudrait au moins tripler ce montant d'ici à 2030 pour que les objectifs climatiques de la planète soient atteints.2

Il n'est donc pas surprenant que la protection des écosystèmes et des milieux naturels de la planète figure de plus en plus parmi les objectifs des investisseurs, lesquels souhaitent mettre leurs capacités financières au service de la lutte contre cette crise environnementale.

Outre le fait d'investir dans une perspective environnementale, sociale et de gouvernance (ESG), avec une attention particulière pour la biodiversité, nous pensons que les investisseurs peuvent contribuer de manière positive à la préservation de la biodiversité. L'un des moyens d'y parvenir est d'orienter leurs capitaux vers des entreprises qui proposent des solutions à cette crise.

Plutôt que de privilégier les entreprises présentant une empreinte limitée sur la biodiversité, mais dont la portée au-delà de leurs propres activités reste modeste, nous pensons qu'il est préférable d'identifier celles qui produisent des biens et des services capables d'avoir un impact positif sur la préservation de la biodiversité à une plus grande échelle.

Nous nous intéressons ici à trois secteurs (agriculture et aquaculture, traitement de l'eau et matériaux durables) dans lesquels certaines entreprises jouent, selon nous, un rôle dans la préservation de la biodiversité, et offrent des opportunités aux investisseurs.

Agriculture et technologie

Le changement climatique, la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine ont contribué à l'aggravation de la crise alimentaire. Les ressources alimentaires mondiales devraient chuter en 2022-2023 à leur niveau le plus bas depuis trois ans, tandis que 349 millions de personnes vivant dans 79 pays sont considérées comme étant en situation d'« insécurité alimentaire aiguë ».3   La communauté internationale doit trouver des solutions pour accroître le rendement des cultures et protéger les récoltes contre les maladies, sans pour autant augmenter la pollution ou l'utilisation de pesticides potentiellement nocifs.

Les nouvelles technologies permettent aux producteurs de denrées alimentaires de réduire leur impact sur la biodiversité tout en améliorant la productivité. C'est par exemple le cas des machines agricoles de précision de Deere, qui sont capables de planter, de fertiliser et de traiter les cultures plus efficacement que les planteurs et les pulvérisateurs conventionnels.4 Cela permet de réduire la quantité d'engrais nécessaire et le risque d'écoulement et d'eutrophisation (apport excessif de nutriments dans l'eau qui appauvrit l'oxygène et nuit à la biodiversité), tout en réduisant les coûts.

Les entreprises présentes dans ce secteur vont devoir s'aligner sur les nouvelles réglementations, comme l'objectif de réduction de 50 % de l'utilisation des pesticides chimiques d'ici à 2030 fixé par l'Union européenne5 , créant ainsi de nouvelles opportunités potentielles pour les investisseurs.

Outre l'agriculture, l'aquaculture, c'est-à-dire l'élevage de poissons destinés à l'alimentation, est de plus en plus considérée comme un pilier de l'approvisionnement alimentaire et de la nutrition à l'échelle mondiale. Mais plus d'un tiers (35,4 %) des stocks halieutiques mondiaux sont surexploités, ce qui entraîne des répercussions à la fois sur la sécurité alimentaire et sur la biodiversité.6

Le poisson est une source majeure d'oméga-3, un nutriment important pour l'homme qui est également utilisé dans la pisciculture pour nourrir les gros poissons comme le saumon. L'une des solutions pour pallier la diminution des stocks consiste à créer des oméga-3 d'origine végétale (à partir d'algues plutôt que de poissons), ce que proposent des entreprises comme Corbion en tant qu'alternative durable permettant de réduire la pression sur les ressources marines.7

Usage et traitement intelligents de l'eau

L'eau est une denrée vitale irremplaçable. Elle est souvent considérée comme une ressource infinie, mais c'est en réalité l'eau salée qui recouvre la majeure partie de notre planète. L'eau douce ne représente que 3 % de l'eau sur Terre et les deux tiers ne peuvent être utilisés par l'homme (par ex. une partie se présente sous la forme de glaciers gelés). Environ 2,7 milliards de personnes manquent d'eau au moins une partie de l'année, et 2,4 milliards n'ont pas accès à des systèmes d'assainissement adéquats.8

Le traitement de l'eau, et notamment la filtration et la purification, constitue un aspect essentiel de cette question. Les entreprises qui, selon nous, sont à la pointe de ce secteur mettent à profit l'intelligence artificielle et la numérisation pour proposer des solutions à leurs clients leur permettant de réduire leur impact sur la biodiversité. Parmi les innovations figure par exemple le système intelligent de gestion des eaux mis au point par Evoqua, qui permet une surveillance et une analyse à distance, tandis que le biogaz produit dans le cadre de l'une de ses méthodes de traitement des eaux usées génère suffisamment d'énergie renouvelable pour alimenter environ 5 000 foyers par jour.9

Un nombre croissant d'opportunités se présente également dans le domaine des compteurs d'eau, qui permettent d'optimiser et de réduire la consommation. Les investisseurs en quête d'opportunités peuvent se tourner vers les nouvelles technologies dans la mesure où le secteur de l'eau est en pleine transformation numérique, comme en témoignent certaines solutions telles que les logiciels et outils d'analyse de Xylem qui permettent aux entreprises du secteur de l'eau et des eaux usées de relever les défis de manière plus durable.10

Innovations en matière de conditionnement durable

Le troisième domaine dans lequel les entreprises peuvent selon nous contribuer à la préservation de la biodiversité à travers leurs produits et solutions est celui des matériaux durables, par exemple dans le conditionnement des aliments et des boissons, comme les canettes en aluminium.

Bien que le processus d'extraction du métal ait bien entendu un impact sur la biodiversité, près de 70 % des canettes en aluminium produites dans le monde sont recyclées, ce métal étant recyclable à l'infini. Ball, l'un des principaux fabricants de canettes en aluminium, indique que le délai entre l'achat d'une boisson en canette par un client et le retour de l'aluminium de cette même canette dans les rayons du détaillant peut être d'à peine 60 jours.11

Les entreprises du secteur du papier et du conditionnement visent également à utiliser davantage de matériaux recyclés pour produire des solutions d'emballage destinées à remplacer les solutions moins durables. Il est certes nécessaire d'abattre des arbres pour fournir la matière première nécessaire à la fabrication du papier, mais celle-ci peut provenir de forêts gérées de manière durable, dans lesquelles le nombre d'arbres cultivés est supérieur à celui prélevé chaque année. Les entreprises peuvent également exploiter des terres présentant une faible valeur sur le plan de la biodiversité, comme les anciens pâturages. C'est l'une des approches adoptées par le fabricant finlandais d'emballages Stora Enso, dont les forêts constituent un puits de carbone net. Parmi ses produits figurent des barquettes à base de fibres de bois pouvant se substituer au plastique pour les plats préparés au micro-ondes, ce qui permet de réduire de près des deux tiers les émissions de dioxyde de carbone.12

Bien entendu, les matériaux durables ne concernent pas uniquement le conditionnement. Dans le secteur de la mode, qui est à l'origine de près de 10 % des émissions mondiales de CO2, on observe déjà un grand nombre d'innovations qui contribuent à une plus grande durabilité.13 Certaines entreprises, comme Lenzing, mettent au point des méthodes de production textile plus performantes qui ont moins d'impact sur l'environnement et qui contribuent à protéger la biodiversité, par exemple en utilisant des matières premières non conventionnelles comme la pulpe d'orange dans la fabrication des fibres. On peut également citer l'exemple des nouvelles méthodes conçues pour intégrer des pigments de couleur lors de la production de fibres, ce qui permet d'éviter de teindre les matières, la teinture étant un procédé qui contribue généralement de manière significative à la pollution de l'eau.14

Investir pour un avenir plus durable

Il est indéniable que la société exerce une pression considérable sur les écosystèmes de la planète, et ce phénomène se poursuivra probablement à mesure que la population continuera de croître et que les niveaux de vie augmenteront. Mais pour protéger la biodiversité et freiner son érosion, nous pensons qu'il est nécessaire d'identifier et d'investir dans des solutions susceptibles d'être exploitées pour réduire notre empreinte sur la biodiversité de manière plus efficace et plus durable.

Une multitude de technologies, d'approches et de processus innovants sont développés dans tous les secteurs pour permettre aux entreprises de réduire leur impact sur l'environnement et de lutter contre la perte de la biodiversité. Nous n'en avons cité qu'un petit nombre, mais nous identifions des opportunités dans l'ensemble de l'univers des actions pour les investisseurs soucieux de construire un portefeuille axé sur le thème de la biodiversité.

Les sociétés sont données à titre d’information uniquement et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la vente.

  • V0VGX1RoZV9GdXR1cmVfT2ZfTmF0dXJlX0FuZF9CdXNpbmVzc18yMDIwLnBkZiAod2Vmb3J1bS5vcmcp
  • U3RhdGUgb2YgRmluYW5jZSBmb3IgTmF0dXJlIHwgUE5VRSAtIFByb2dyYW1tZSBkZXMgTmF0aW9ucyBVbmllcyBwb3VyIGzigJllbnZpcm9ubmVtZW50
  • RMOpY2xhcmF0aW9uIGNvbmpvaW50ZSBkZXMgZGlyaWdlYW50cyBkZSBsYSBGQU8sIGR1IEZNSSwgZGUgbGEgQmFucXVlIG1vbmRpYWxlLCBkdSBQQU0gZXQgZGUgbCdPTUMsIDggZsOpdnJpZXIgMjAyMw==
  • Sm9obiBEZWVyZSBEZWJ1dHMgTmV3IFBsYW50aW5nIFRlY2hub2xvZ3kgJmFtcDsgRWxlY3RyaWMgRXhjYXZhdG9yIER1cmluZyBDRVMgMjAyMyBLZXlub3RlIChwcm5ld3N3aXJlLmNvbSkgNSBqYW52aWVyIDIwMjM=
  • RGUgbGEgZmVybWUgw6AgbGEgdGFibGUgKGV1cm9wYS5ldSk=
  • QmlvZGl2ZXJzaXR5IGFuZCBmaXNoaW5nIHwgTWFyaW5lIFN0ZXdhcmRzaGlwIENvdW5jaWwgKG1zYy5vcmcp
  • QWxnYWUgaW5ncmVkaWVudHMg4oCTIEFsZ2FQcmltZeKEoiBESEE6IHRoZSBzdXN0YWluYWJsZSBvbWVnYS0zIHNvbHV0aW9uIHwgQ29yYmlvbg==
  • V2F0ZXIgU2NhcmNpdHkgfCBUaHJlYXRzIHwgV1dGICh3b3JsZHdpbGRsaWZlLm9yZyk=
  • U29waGlz4oSiIERpZ2l0YWwgU2VydmljZXM6IEEgV2F0ZXIgT25lwq4gU29sdXRpb24gKGV2b3F1YS5jb20pIC9FVk8tMDEwX1dvcmxkLVdhdGVyLURheS1JbmZvZ3JhcGhpYy0yMDIwLXI2LXYyIChldm9xdWEuY29tKQ==
  • WHlsZW0gYW5kIElkcmljYSBQYXJ0bmVyIFRvIEFjY2VsZXJhdGUgRGlnaXRhbCBUcmFuc2Zvcm1hdGlvbiBPZiBXYXRlciBVdGlsaXRpZXMgfCBYeWxlbSBVUw==
  • UmVhbCBDaXJjdWxhcml0eSAtIEJhbGw=
  • c3RvcmFlbnNvX2FubnVhbF9yZXBvcnRfMjAyMi5hc2h4IC8gVHJheWZvcm1hIC0gQmFycmllciBib2FyZHMgfCBTdG9yYSBFbnNv
  • TGEgbW9kZSBkdXJhYmxlLCB1bmUgdGVuZGFuY2UgZW4gdm9ndWUgcG91ciBsZXMgaW52ZXN0aXNzZXVycyByZXNwb25zYWJsZXMgfCBBWEEgSU0gQ29yZSAoYXhhLWltLmNvbSk=
  • TGVuemluZyBjb2xsYWJvcmF0ZXMgd2l0aCBPcmFuZ2UgRmliZXIgYXMgcGFydCBvZiBuZXcgVEVOQ0VM4oSiIExpbWl0ZWQgRWRpdGlvbiBpbml0aWF0aXZlIC0gTGVuemluZyAtIGlubm92YXRpdmUgYnkgbmF0dXJlIC8gVEVOQ0VM4oSiIGludHJvZHVjZXMgcGVyZm9ybWFuY2UgZmFicmljIHdpdGggMTAwJSBjZWxsdWxvc2UgZmliZXJz
INVESTISSEMENT CLIMAT

Biodiversité

Nous pensons que les entreprises qui déploient des solutions et des technologies innovantes pour lutter contre la perte de biodiversité offriront aux investisseurs des opportunités de croissance robuste à long terme.

En savoir plus

Articles et vidéos

Développement durable

Comment investir dans le progrès social ? L’interview mode d’emploi

  • Par Anne Tolmunen
  • 10 mai 2023 (15 minutes)
Développement durable

AXA IM, acteur de la transition, de nouveau sur BFM Business

  • Par Marie Walbaum
  • 10 mai 2023 (15 minutes)
Développement durable

La mode durable, une tendance en vogue pour les investisseurs responsables

  • Par Chris Iggo
  • 06 février 2023 (7 minutes)

    Avertissement

    Investir sur les marchés comporte un risque de perte en capital.

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.

    Are you an IFA or other Professional Investor ?

    Are you a financial advisor, institutional, or other professional investor?

    This section is for professional investors only. You need to confirm that you have the required investment knowledge and experience to view this content. This includes understanding the risks associated with investment products, and any other required qualifications according to the rules of your jurisdiction.