Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

La biodiversité, aussi importante que les émissions de CO2

  • 25 août 2022 (5 minutes)

Les investisseurs soucieux d’intégrer les critères ESG dans leurs portefeuilles ont tout intérêt à savoir que les émissions de CO2 constituent l'enjeu le plus important pour que notre planète reste habitable. Mais si nous parvenons à éviter la catastrophe climatique, à quoi ressemblera le monde qui en résultera, même s'il est habitable ? Pour répondre à cette question, il faut s'interroger sur la place qui sera accordée à la lutte contre la menace croissante que représente la perte de biodiversité. Aussi importante que les émissions de CO2, la biodiversité devrait selon nous être prise en considération par tous les investisseurs responsables qui investissent sur les marchés financiers.

Protection de la planète et opportunité d’investissement

Bien que les émissions de CO2 puissent être considérées comme le problème le plus immédiat et le plus pressant, elles sont intimement liées à la perte de biodiversité dans la mesure où 33 % de celle-ci est due au changement climatique. Pour produire un réel impact positif, ces deux défis planétaires doivent être relevés conjointement. Le changement climatique a toujours attiré davantage l'attention en raison de sa forte couverture médiatique. Aujourd'hui, la population est confrontée aux effets concrets du changement climatique sur son quotidien, notamment sous la forme de phénomènes météorologiques extrêmes comme les inondations, les incendies de forêt et autres catastrophes.

Les zones dépourvues de défenses naturelles peuvent se trouver davantage exposées aux incendies de forêt, dont la fréquence est devenue préoccupante ces dernières années. Les océans qui sont exploités de manière intensive pour la pisciculture peuvent souffrir de monocultures forcées qui nuisent à leur biodiversité, parallèlement à d'autres risques majeurs comme la pollution plastique. La destruction des forêts pour favoriser l'expansion de l'agriculture et la production de soja et de maïs, entre autres utilisations non forestières, peut entraîner une modification des habitats, une perte de biodiversité et une hausse des émissions de dioxyde de carbone. La lutte contre ces dangers est bien entendu cruciale pour la santé de la planète et de la société, mais elle représente également une opportunité d'investissement pour les investisseurs dotés d'un horizon de placement à long terme.

L'impact de la perte de biodiversité sur l'économie mondiale

L'économie est tributaire de la nature. La perte de biodiversité est un risque systémique qui pèse sur la stabilité de l'économie mondiale et des entreprises. On estime actuellement à plus de 5 000 milliards USD par an le coût associé à la dégradation des écosystèmes naturels pour l'économie mondiale. Les entreprises utilisent les ressources naturelles comme matières premières, de sorte que lorsque nos écosystèmes et la biodiversité seront détruits, ces matières premières verront leur coût augmenter et fluctuer, tandis que les opérations et les chaînes d'approvisionnement seront perturbées. L'exploitation des ressources naturelles, la pollution, ainsi que les changements dans l'utilisation des sols et des milieux marins sont les principaux moteurs de ces risques financiers pour les entreprises.

L'appauvrissement de la biodiversité a également des répercussions sur le plan social, comme l'accès à l'eau et à la nourriture, l'hygiène et l'assainissement, les risques pour la sécurité et les mouvements de population. La perte de ressources naturelles peut exacerber les grands enjeux de société comme les droits de l'homme, les conditions de travail ou encore la consommation responsable, et accélérer les inégalités au sein de la société.

La destruction des écosystèmes a atteint un point critique, et le problème de la perte de biodiversité est d'une urgence vitale pour les États à l'échelle mondiale. La lutte contre la perte de biodiversité n'en est qu'à ses débuts ; la quinzième réunion de la Conférence des Parties (COP 15) à la Convention sur la diversité biologique, qui se tiendra en fin d'année au Canada, vise à finaliser un cadre pour la biodiversité afin de protéger et de restaurer le capital naturel de la planète. Ce projet comporte des objectifs à court et à long terme, dont l'engagement de protéger au moins 30 % des terres et des océans de la planète d'ici à 2030 et l'objectif de restaurer, de rendre résilients et de protéger les écosystèmes mondiaux d'ici à 2050. Les objectifs fixés par l'Accord de Paris constituent un cadre clair dont on peut tirer des enseignements, mais il convient de se demander si l'engagement est suffisant à l'échelle mondiale et si les objectifs sont suffisamment ambitieux.

Aujourd'hui, en termes de sensibilisation de la population et de pression exercée sur les entreprises pour qu'elles agissent, la perte de biodiversité se trouve à un stade similaire à celui du changement climatique il y a 10 ou 15 ans. De nombreuses entreprises à travers le monde tentent de s'attaquer aux innombrables problèmes que pose la perte de capital naturel. Aujourd'hui, les investisseurs qui allouent leurs capitaux peuvent jouer un rôle fort dans la lutte contre la destruction de la biodiversité. Cela peut passer par le déploiement de capitaux dans des entreprises en mesure de fournir des technologies et des solutions permettant de répondre au besoin urgent de restaurer les écosystèmes.

La sensibilisation croissante des investisseurs aux questions ESG a renforcé, à juste titre, l'attention portée à la manière dont certains dispositifs peuvent produire des résultats positifs non seulement pour leurs affiliés, mais aussi pour la planète et la société dans son ensemble.

Inscrivez-vous à la lettre mensuelle actions thématiques ?

S'abonner
S’abonner à nos publications.

Articles et vidéos

Actions

Investir dans le métavers, une innovation AXA IM

  • Par Raya Bentchikou , Pauline Llandric
  • 26 septembre 2022 (5 minutes)
Actions

L'énergie propre. Sujet brulant, opportunité structurelle

  • Par Tom Atkinson
  • 19 septembre 2022 (5 minutes)
Actions

Comment identifier les placements responsables ?

  • Par Marie Walbaum
  • 02 septembre 2022 (5 minutes)

    Avertissement

    Les sociétés sont données à titre d’information uniquement et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la vente.

    Investir sur les marchés comporte un risque de perte en capital.

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.

    Etes-vous un investisseur professionnel?

    Je confirme par la présente que je suis un investisseur professionnel au sens de la législation applicable et que je ne suis pas un ressortissant des États-Unis.
    Je comprends que tous les fonds ne sont pas adaptés à tous les types de clients et qu’ils ne sont pas disponibles dans tous les pays. Je comprends que les informations fournies le sont uniquement à titre informatif et qu’elles ne constituent pas une sollicitation ou un conseil en matière de placement.
    Je confirme que je dispose des connaissances, de l’expérience et des compétences nécessaires en matière de placement, et que je comprends les risques associés aux produits d’investissement, au sens des règles applicables dans ma juridiction.