Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Investment Institute
Environnement

L’impact de la crise ukrainienne sur le changement climatique

  • 06 juin 2022 (10 minutes)

Ce que les investisseurs doivent savoir

  • L'invasion de l'Ukraine par la Russie a considérablement perturbé les marchés de l'énergie et accéléré l'ambition de l'UE de réduire sa dépendance aux pétrole et gaz russes.

  • La Commission européenne prévoit d'accélérer ses plans - déjà ambitieux - de mise en œuvre des technologies renouvelables, en réduisant les émissions de 5% par an

  • Cependant, nous sommes sceptiques quant à la capacité de l'Europe à s'éloigner du gaz russe aussi rapidement que prévu, et quant à ses objectifs de développer les technologies renouvelables, en particulier l'éolien, au rythme envisagé. Nous estimons que l'Europe restera vulnérable à toute interruption de l'approvisionnement en gaz jusqu'en 2024.

  • Le déficit de gaz prévu sera probablement comblé par les combustibles fossiles existants, dont malheureusement le charbon. Nous estimons que la fourchette d’émissions de CO2 sera probablement plus élevée au cours de la prochaine décennie que ne le suggèrent les nouveaux plans de l'UE.

  • Les années 1970 ont marqué un tournant décisif dans l'utilisation du pétrole. La crise actuelle pourrait marquer un nouveau tournant, avec l’avènement de nouvelles technologies permettant de réduire encore nos émissions.


La guerre en Ukraine aura un impact sur la lutte contre le changement climatique

Nul doute que de multiples facteurs ont conduit la Russie à prendre la décision d'envahir l'Ukraine. L'un d'eux a probablement été la conviction selon laquelle la dépendance de l'Europe à l'égard des combustibles fossiles russes, et notamment du gaz, limiterait la rigueur des sanctions imposées par l'Occident. Un tel jugement a dû tenir compte de la faiblesse des stocks de gaz européens, des fortes pressions inflationnistes et du fait que le plan d'action européen pour le climat « Fit for 55 » prévoyait une diminution progressive des importations de gaz au cours des dix prochaines années dans le but de réduire, d'ici à 2030, les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55 % par rapport aux niveaux de 1990. Cette analyse a dû laisser entrevoir un certain effet de levier pour la Russie en matière d'approvisionnement en gaz, lequel risquait néanmoins de s'estomper avec le temps.

Ce calcul se révèle aujourd'hui erroné. Les sanctions à l'encontre de la Russie ont été plus lourdes, plus étendues et plus consensuelles que ce à quoi beaucoup s'attendaient. En outre, l'inévitable hausse des prix de l'énergie, et notamment du gaz naturel européen, a eu pour conséquence la proposition, par la Commission européenne, d'un redéploiement encore plus rapide des importations de gaz afin de réduire la dépendance de l'Europe vis-à-vis de l'approvisionnement russe. L'Europe, qui a déjà exclu le charbon russe, va désormais imposer un embargo sur les importations de pétrole, voire de gaz russe. 

Dans cet article, nous examinons les plans de l'Europe visant à réduire sa dépendance vis-à-vis du gaz russe. Nous calculons l'impact probable, sur les émissions de GES (Gaz à effet de serre) de l'UE, d'un arrêt de l'approvisionnement de l'Europe en gaz russe, lequel nécessiterait de recourir à des combustibles de substitution plus polluants pour combler temporairement le déficit en termes de capacité de production d’électricité. Toutefois, à moyen terme, la transition accélérée vers une production à partir de combustibles non fossiles entraînerait probablement une diminution plus rapide des émissions. Nous procédons ensuite à une évaluation critique de la vraisemblance de ces hypothèses. La figure 1 présente nos estimations de l'impact des nouveaux plans de l'UE sur les émissions de GES, ainsi qu'une fourchette indicative de l'évolution probable des émissions.

Investment Institute

Nos experts et équipes d'investissement exposent leurs principales convictions

En savoir plus

Articles Connexes

Environnement

La course vers les énergies renouvelables s’accélère au travers du conflit politique ukrainien.

  • Par Chris Iggo , Gilles Moëc
  • 23 juin 2022 (10 minutes)
Environnement

La situation géopolitique face à la course à la neutralité carbone

  • Par AXA IM Investment Institute
  • 30 mai 2022 (5 minutes)
Environnement

Cinq principes pour l'élaboration d'une stratégie « Buy and Maintain » axée sur les enjeux climatiques

  • Par Bruno Bamberger
  • 30 mai 2022 (5 minutes)

    Avertissement

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers.

    Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document.

    Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions.

    Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.

    Etes-vous un investisseur professionnel?

    Je confirme par la présente que je suis un investisseur professionnel au sens de la législation applicable et que je ne suis pas un ressortissant des États-Unis.
    Je comprends que tous les fonds ne sont pas adaptés à tous les types de clients et qu’ils ne sont pas disponibles dans tous les pays. Je comprends que les informations fournies le sont uniquement à titre informatif et qu’elles ne constituent pas une sollicitation ou un conseil en matière de placement.
    Je confirme que je dispose des connaissances, de l’expérience et des compétences nécessaires en matière de placement, et que je comprends les risques associés aux produits d’investissement, au sens des règles applicables dans ma juridiction.