• AXA IM
  • Analyses
  • Comment va se comporter la gestion obligataire « Total Return » en 2022 ?

Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Comment va se comporter la gestion obligataire « Total Return » en 2022 ?

  • 11 février 2022 (5 minutes)

L’année 2021 a été assez difficile pour les obligations. La situation économique a été contrastée, avec d’une part un solide rebond de la croissance du PIB et d’autre part une inflation inégalée depuis des décennies qui a suivi la réouverture progressive des économies. Aussi, les marchés se sont focalisés sur la politique des banques centrales, les hausses de taux d’intérêt et la réduction progressive des programmes d’achat d’actifs.

Dans un tel environnement, les actifs « sensibles à la duration » ont, sans surprise, souffert en 2021. Toutefois, certaines classes d’actifs se sont nettement mieux comportées, comme les obligations spéculatives à haut rendement – portés par la perspectives de peu de défauts et le resserrement des spreads de crédit. Aussi, les points morts d’inflation se sont bien comportés, alimentés par une hausse de l’inflation qui s’est avérée plus durable que ce que prévoyaient les banques centrales. Le scénario a été plus compliqué pour les marchés émergents qui ont notamment souffert du regain de volatilité en Asie, en particulier dans le secteur immobilier chinois. Avec l’ensemble de ces éléments, voici 5 bonnes raisons d’aborder 2022 avec optimisme et opportunisme.

1 Les attentes du marché vis-à-vis  de la politique monétaire  semblent excessives

Les banques centrales envisagent de normaliser leur politique pour lutter contre l’inflation mais elles doivent veiller à ce que la croissance reste vigoureuse. Par conséquent, alors que le marché anticipe 4 hausses de taux de la Fed aux États-Unis, les banques centrales pourraient décevoir le marché en se montrant moins accommodantes. Aussi, nous restons également convaincus que l’inflation devrait se résorber en 2022. Alors, malgré le durcissement des conditions de financement et les hausses de taux à venir (la Banque d’Angleterre a d’ailleurs déjà relevé les siens en décembre 2021), nous restons à l’affut de sources d’opportunités qui se présenteront ; en effet, plus le marché est agressif en « pricant » les hausses de taux dans les valorisations, plus les opportunités d’investissement seront nombreuses.

2 Rendements plus élevés, portage plus élevé

La valorisation de moins en moins onéreuse des obligations dans leur ensemble devient un argument d’achat, même si les investisseurs institutionnels, par exemple, sont moins sensibles aux niveaux de valorisations car ils doivent détenir des obligations d’État de bonne qualité pour des raisons réglementaires.

Le timing reste clé et de nombreux investisseurs seront prudents quant à l’éventualité d’une poursuite de la hausse des rendements. Au premier trimestre 2021, tout le monde s’attendait à ce que les rendements des bons du Trésor américain à 10 ans franchissent la barre des 2 % mais ces derniers ont plafonné à 1,75 %. Ainsi, il y a un niveau auquel le caractère « bon marché » des obligations ne fait plus résister les investisseur, créant ainsi une solide demande technique pour la classe d’actifs, en particulier si la reprise économique connaît de nouvelles difficultés.

N’oublions pas non plus que le resserrement des spreads de crédit se situe à des niveaux historiques suite à la reprise observée depuis mars 2020, et plusieurs investisseurs voient tout potentiel de « repricing » comme un signal d’achat.

3 Il est très rare que les obligations enregistrent des performances négatives pendant plusieurs années de suite

En 2021, les obligations d’État des marchés développés ont toutes enregistré une performance négative sur l’ensemble de l’année, un phénomène assez rare. Quand on regarde les bons du Trésor américain au sens large, 2021 n’a été que la cinquième année de performance négative depuis la création de l’indice en 1978 (soit 44 années civiles). Plus remarquable encore, ils n’ont jamais connu plusieurs années consécutives de performances négatives. En fait, les années qui suivent une performance négative ont tendance à faire état d’un solide rebond : en 1995, le marché des bons du Trésor a enregistré une performance de +18,5 %, tandis qu’en 2000, 2010 et 2014, il a affiché respectivement +13,4 %, +5,9 % et +6,0 %1 . Bien qu’il soit bien entendu impossible de garantir un tel scénario en 2022, la même logique prévaut, à savoir qu’un mouvement de correction tend à être suivi d’une reprise. À cet égard, les marchés émergents constituent une autre classe d’actifs à surveiller après une année 2021 difficile. La confiance des investisseurs vis-à-vis des titres obligataires est assez faible en ce début d’année 2022. Nous ne serions pas surpris que ces derniers ne créent une surprise à la hausse !

4 L’appétit pour le risque reste solide

Nous pensons que les taux de défaut des obligations spéculatives à haut rendement devraient rester proches de leurs niveaux planchers historiques et que la Fed ne resserrera pas trop rapidement sa politique monétaire. Globalement, l’appétit pour la classe d’actifs devrait rester soutenu compte tenu du niveau de rendement plus élevé que sur le marché Investment Grade. Sur le plan de l’offre et de la demande et d’un point de vue technique, des facteurs favorables nous semblent se dessiner puisque 80 à 120 milliards de dollars2 d’obligations High Yield pourraient devenir Investment Grade dans un avenir proche. Cela signifie que ces gros émetteurs sortiront de l’indice Haut Rendement pour devenir des émetteurs IG.

5 Flexibilité et marges de manœuvre

Une approche diversifiée et flexible de l’investissement obligataire peut générer des performances ajustées du risque attrayantes sur l’ensemble d’un cycle économique. La latitude dont bénéficie une stratégie flexible non contrainte nous permet d’accéder à l’ensemble du spectre obligataire qui regorge d’opportunités ; nous utiliserons nos marges de manœuvres pour piloter nos budgets de risques et nos allocations sur les titres que nous jugerons les plus à même de performer en 2022, et bien au-delà.

  • Bloomberg
  • AXA IM, decembre 2021
Obligations

Gestion obligataire non contrainte « TOTAL RETURN »

L’approche non contrainte – ou flexible – est indépendante d’un indice de référence et permet au gérant de construire un portefeuille en fonction de ses convictions.

En savoir plus

Articles et vidéos

Gestion Obligataire

2022, une année « hawkish » pour la gestion obligataire ?

  • Par Nick Hayes
  • 11 février 2022 (5 minutes)
Gestion Obligataire

Obligations vertes : chercher à tirer parti d’un secteur dynamique avec une gestion active

  • Par Johann Plé
  • 29 octobre 2021 (3 minutes)
Gestion Obligataire

Quel avenir pour le greenium ?

  • Par Johann Plé
  • 29 octobre 2021 (3 minutes)

    Avertissement

    Investir sur les marchés comporte un risque de perte en capital.

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.

    Etes-vous un investisseur professionnel?

    Je confirme par la présente que je suis un investisseur professionnel au sens de la législation applicable et que je ne suis pas un ressortissant des États-Unis.
    Je comprends que tous les fonds ne sont pas adaptés à tous les types de clients et qu’ils ne sont pas disponibles dans tous les pays. Je comprends que les informations fournies le sont uniquement à titre informatif et qu’elles ne constituent pas une sollicitation ou un conseil en matière de placement.
    Je confirme que je dispose des connaissances, de l’expérience et des compétences nécessaires en matière de placement, et que je comprends les risques associés aux produits d’investissement, au sens des règles applicables dans ma juridiction.