Avertissement : des membres du public sont contactés par des personnes prétendant travailler pour AXA Investment Managers. Découvrez plus d'informations et ce qu'il faut faire en cliquant ici.

Stratégie Robotech : Les résultats des entreprises du secteur des semi-conducteurs ont été particulièrement solides

  • 10 novembre 2021 (5 minutes)

  • Les marchés actions ont progressé en octobre, portés par les excellents résultats des entreprises
  • Nos positions dans le secteur des semi-conducteurs se sont distinguées au cours du mois
  • Les entreprises spécialisées dans l’informatique haute performance et l’IA1 ont affiché des performances positives

L’actualité

Les marchés actions ont progressé en octobre (indice MSCI ACWI en USD), portés par les solides résultats des entreprises. Les pressions inflationnistes et les difficultés liées aux chaînes d’approvisionnement continuent de peser sur l’activité des entreprises, de même que le ralentissement de l’économie chinoise. Les marchés ont néanmoins enregistré de solides performances et la stratégie Robotech a surperformé le marché actions dans son ensemble au cours du mois, ces inquiétudes ayant été compensées par la bonne tenue des résultats des entreprises jusqu’à présent, notamment dans le secteur des semi-conducteurs.

Positionnement et performance du portefeuille

Après l’épisode de volatilité de septembre, nos positions dans le secteur des semi-conducteurs se sont distinguées au cours du mois. Silicon Labs a rendu compte d’excellents résultats, qui témoignent d’une demande toujours forte de la part des clients industriels et des consommateurs pour ses puces destinées à l’Internet des objets, laquelle résulte de la vigueur de la demande d’équipements d’automatisation industrielle et d’appareils domotiques. Teradyne, acteur majeur du secteur des équipements de test pour semi-conducteurs et des robots collaboratifs, a annoncé de très bons résultats, tout comme Wolfspeed, l’un des principaux fournisseurs de technologies basées sur le carbure de silicium.

Facebook (dont le titre n’est pas détenu dansle cadre de la stratégie) a annoncé son intention de se rebaptiser «Meta Platforms» et de se concentrer sur le développement du Metaverse (monde virtuel se superposant au monde réel).

Parallèlement, le groupe a annoncé que ses dépenses en capital2 s’élèveraient à 29-34 milliards USD en 2022, contre 19 milliards en 20213 , et qu’elles seraient axées sur les centres de données, les serveurs et les infrastructures de réseau. Les actions des entreprises exposées au segment de l’informatiquehaute performance et de l’intelligence artificielle, comme Nvidia et AMD, ont réagi favorablement à cette annonce.

Hors de la sphère des semi-conducteurs, de solides performances ont également été enregistrées par Dexcom, l’un des principaux fabricants de dispositifs numériques de surveillance glycémique pour la gestion du diabète, qui a annoncé un chiffre d’affaires supérieur aux prévisions et a précisé son calendrier de lancement du dispositif G7 de nouvelle génération. Kion, fabricant allemand de solutions de manutention et de chariots élévateurs, a affiché de bonnes performances après avoir annoncé de solides résultats et un excellent carnet de commandes. L’entreprise semble également réussir à gérer les problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement.

Au chapitre des déceptions, l’éditeur allemand de logiciels TeamViewer, qui exploite une plateforme de connectivité, a revu à la baisse ses prévisions pour l’année et le cours du titre a réagi négativement. TeamViewer a suscité une certaine frustration au cours de l’annéeécoulée du fait de certaines erreurs d’exécution. Nous avons réduit notre participation dans l’entreprise et réinvesti ailleurs. Le spécialiste japonais de robotique industrielle Fanuc a quant à lui présenté des résultats mitigés. Sur le court terme, ses ventes ont été perturbées par la disponibilité des composants. Toutefois, son carnet de commande demeure solide, ce qui laisse supposer qu’une fois ces problèmes résolus, ses produits feront l’objet d’une forte demande.

Au cours du mois, nous avons ouvertune ligne sur l’entreprise norvégienne de robotique Autostore suite à son introduction en bourse4 ce mois-ci. Pionnier du stockage cubique en entrepôts, Autostore occupe une position de leader sur le marché des systèmes automatisés de préparation des commandes. Mise en œuvre dans un large éventail de marchés finaux, cette technologie améliore l’efficacité des opérations et répond également aux exigences de l’e-commerce.

Nous avons étoffé notre position dans Align, une entreprise américaine du secteur de la santé qui utilise des scanners de pointe, des logiciels de planification et des imprimantes 3D pour fabriquer des gouttières d’alignement transparentes destinées au redressement des dents et aux traitements dentaires. Ces gouttières continuent de gagnerdes parts de marché par rapport aux appareils dentaires traditionnels et la plateforme technologique de pointe d’Align lui permet d’être bien positionnée dans ce domaine.Notre participation au capital d’Aspen Technology, un fabricant américain de logiciels d’automatisation des processus au service des secteurs de l’énergie, de la chimie, de l’alimentation et du bâtiment, a été rachetée par Emerson avec une prime d’environ 26%5 . Emerson prévoit de fusionner certains de ses actifs logiciels existants au sein d’Aspen Technology et de maintenir une cotation de l’entité combinée. Nous avons profité de la hausse du cours de l’action pour réduire notre participation et nous réévaluerons l’entité combinée ultérieurement.

Perspectives

Il était intéressant de noter, dans les résultats du T3 2021 publiés par Amazon, que la croissance de l’activité de vente au détail était freinée par des contraintes de capacité liées à la difficulté de trouver de la main-d’œuvre. Nous pensons que cela souligne unefois de plus le solide potentiel de croissance des entreprises qui commercialisent des technologies destinées à faciliter l’automatisation des entrepôts. Cet axe d’investissement occupe une place importante dans notre stratégie depuis de nombreuses années, avec des investissements de longue date dans des entreprises proposant un éventail de technologies, dont des systèmes de vision (Cognex et Keyence) et des solutions de manutention (Daifuku et Kion), ainsi que des ajouts plus récents au portefeuille au second semestre 2021 comme GXO (prestataire de logistique contractuelle) et Autostore (systèmes robotiques d’entreposage).

La Fédération internationale de robotique (IFR), un important organisme de recherche qui recense les déploiements de robots industriels à travers le monde, a publié fin octobre ses chiffres concernant ces déploiements. Ce rapport confirme qu’en dépit des perturbations observées lors de la pandémie, les livraisons de robots industriels ont été plus élevées en 2020 qu’en 2019. L’IFR a également publié ses prévisions concernant les installations de robots jusqu’en 2024, qui montrent une croissance solide et continue du secteur. Nous sommes optimistes quant à la croissance du secteur de la robotique au cours des prochaines années. Outre la demande refoulée d’équipements d’automatisation après la crise de la Covid-19, nous pensons qu’une certaine libération de la demande refoulée se manifeste à l’issue de la guerre commerciale sino-américaine de 2019/2020. Nous commencions en effet à déceler des signes de cette reprise fin2019 et début2020 avant que laCovid ne mette les plans d’investissement des entreprises en suspens. Si cette tendance venait à se concrétiser, une période plus durable de hausse de l’activité industrielle et des dépenses en capital6 pourrait s’ouvrir, ce qui serait bénéfique à un large éventail d’entreprises du secteur de l’automatisation.

  • IA: intelligence artificielle
  • Dépenses en capital: également appelées CAPEX
  • Source: Facebook publie ses résultats du troisième trimestre 2021, 25/10/2021
  • Introduction en bourse: également appelée IPO (Initial Public Offering)
  • Source: communiqué de presse d’Emerson, 11/10/2021
  • Dépenses en capital: également appelées CAPEX Les entreprises citées sont données à titre d’exemple et ne présentent pas un conseil en investissement ou une recommandation de la part d’AXA IM. Aucune garantie ne peut être donnée quant au succès de la stratégie Robotech. Les investisseurs peuvent perdre tout ou partie du capital qu’ils ont investi. La stratégie Robotech est soumise à certains risques, notamment les risques liés aux actions, aux marchés émergents, aux placements internationaux, aux placements ESG, et aux investissements dans des petites et micro-capitalisations ainsi que dans des classes d’actifs ou secteurs spécifiques. Aucune garantie ne peut être donnée quant au succès de la stratégie Robotech. Les investisseurs peuvent perdre tout ou partie du capital qu’ils ont investi. La stratégie Robotech est soumise à certains risques, notamment les risques liés aux actions, aux marchés émergents, aux placements internationaux, aux placements ESG, et aux investissements dans des petites et microcapitalisations ainsi que dans des classes d’actifs ou secteurs spécifiques. Risques associés Risque de perte du capital : risque de perte du capital investi. Risques liés aux marchés émergents : les titres émergents peuvent être moins liquides et plus volatils que les titres émis sur des marchés développés. Risques liés aux placement internationaux : les titres émis ou cotés dans différents pays peuvent nécessiter l’application de normes et réglementation différentes et peuvent être impactés par l’évolution des taux de change. Risques inhérents aux investissements dans l’univers des petites et micro capitalisations : les titres des petites et micro capitalisations sont moins liquides. Risque actions : Sur ces marchés le cours des actifs peut fluctuer selon les anticipations des investisseurs et entraîner un risque pour la valeur des actions. Le marché action a historiquement une plus grande variation des prix que celle des obligations. En cas de baisse du marché action, la valeur liquidative baissera. Risque lié aux critères ESG :L’intégration de critères ESG et de durabilité au processus d’investissement peut exclure des titres de certains émetteurs pour des raisons autres que d’investissement et, par conséquent, certaines opportunités de marché disponibles pour les fonds qui n’utilisent pas les critères ESG ou de durabilité peuvent être indisponibles pour le Compartiment, et la performance du Compartiment peut parfois être meilleure ou plus mauvaise que celle de fonds comparables qui n’utilisent pas les critères ESG ou de durabilité. La sélection des actifs peut en partie reposer sur un processus de notation ESG propriétaire ou sur des listes d’exclusion (« ban list ») qui reposent en partie sur des données de tiers. L’absence de définitions et de labels communs ou harmonisés intégrant les critères ESG et de durabilité au niveau de l’UE peut conduire les gérants à adopter des approches différentes lorsqu’ils définissent les objectifs ESG et déterminent que ces objectifs ont été atteints par les fonds qu’ils gèrent. Cela signifie également qu’il peut être difficile de comparer des stratégies intégrant des critères ESG et de durabilité étant donné que la sélection et les pondérations appliquées aux investissements sélectionnés peuvent, dans une certaine mesure, être subjectives ou basées sur des indicateurs qui peuvent partager le même nom, mais dont les significations sous-jacentes sont différentes. Les investisseurs sont priés de noter que la valeur subjective qu’ils peuvent ou non attribuer à certains types de critères ESG peut différer substantiellement de la méthodologie du Gestionnaire Financier. L’absence de définitions harmonisées peut également avoir pour conséquence que certains investissements ne bénéficient pas de régimes fiscaux préférentiels ou de crédits car les critères ESG sont évalués différemment qu’initialement envisagé. Risques inhérents à l’investissement dans des secteurs ou des classes d’actifs spécifiques : Certains Compartiments concentrent leurs investissements dans certaines classes d’actifs spécifiques Prospectus Page 152 sur 194 AXA World Funds (matières premières, immobilier) ou dans des sociétés de certains secteurs économiques (par ex., la santé, les biens de consommation et services de base, les télécommunications ou l’immobilier) et sont par conséquent exposés aux risques associés à la concentration des investissements dans ces classes ou secteurs. Ce type de stratégie les rend vulnérables en cas de baisse de valeur ou de liquidité de ces classes d’actifs ou secteurs
Stratégie Robotech : Les résultats des entreprises du secteur des semi-conducteurs ont été particulièrement solides
Télécharger l'article (256.79 Ko)

Inscrivez-vous à la lettre mensuelle actions thématiques ?

S'abonner
S’abonner à nos publications.

Articles et vidéos

Actions

Nous voyons un point d’entrée sur la robotique et l’économie digitale

  • Par Mark Hargraves
  • 05 juillet 2022 (7 minutes)
Actions

Surmonter la crise de croissance de l'économie numérique

  • Par Jeremy Gleeson
  • 20 juin 2022 (5 minutes)
Actions

Le métavers : un nouvel univers s’ouvre aux investisseurs

  • Par Pauline Llandric
  • 02 juin 2022 (5 minutes)

    Avertissement

    Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/UE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considérée comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.

    Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives.

    Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers.

    AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

    Avertissement sur les risques

    La valeur des investissements, et les revenus qu'ils génèrent, sont sujets à des variations, ce qui peut engendrer une perte totale ou partielle du capital initialement investi.

    Etes-vous un investisseur professionnel?

    Je confirme par la présente que je suis un investisseur professionnel au sens de la législation applicable et que je ne suis pas un ressortissant des États-Unis.
    Je comprends que tous les fonds ne sont pas adaptés à tous les types de clients et qu’ils ne sont pas disponibles dans tous les pays. Je comprends que les informations fournies le sont uniquement à titre informatif et qu’elles ne constituent pas une sollicitation ou un conseil en matière de placement.
    Je confirme que je dispose des connaissances, de l’expérience et des compétences nécessaires en matière de placement, et que je comprends les risques associés aux produits d’investissement, au sens des règles applicables dans ma juridiction.